Le port de commerce était un lieu très occupé par tous les "gens de rivière"

Présentation 

 

Situé au pied du village de Saint Cirq Lapopie, l'ancien port de commerce est composé d'une écluse, de quais de débarquement avec leur arche d'entrée et d'un moulin à eau.

 

Le moulin à eau d'Aulanac fût bâti au XIVe siècle et a été conservé par les familles seigneuriales du village. Son aspect extérieur est fait de pierres apparentes et de colombages, ce qui le confondrait presque avec les habitations de la région. Mais ne vous y trompez pas, ce moulin est bien un élément exceptionnel du patrimoine local. 

S'il possédait quatre paires de meules dans le temps, il en a tout de même conservé deux jusqu'à aujourd'hui dont une qui sert lors de démonstrations. C'est un fonctionnement assez fascinant que celui d'un moulin à eau. Il a remplacé une partie du travail manuel des hommes, apportant ainsi un gain de productivité considérable. C'est pour les mêmes raisons d'efficacité qu'il sera remplacé au XIXe siècle par les machines à vapeur puis par le moteur électrique.

La particularité du moulin d'Aulanac sont ses gouvernails qui actionnent les vannes, sans doute une récupération des gabares de l'époque. En effet, les meuniers de l'époque étaient souvent gabariers également, cumulant ainsi plusieurs occupations pour gagner leur vie. Aujourd'hui ces métiers n'existent plus mais les bâtiments sont conservés précieusement pour préserver ce pan d'Histoire régionale.

 

Les quais de débarquement des marchandises sont situés à l'intérieur de la zone délimitée par le moulin et l'arche d'entrée des bateaux. Cette arche est assez basse, les gabares devaient baisser leur mât pour rentrer. Il faut imaginer la vie intense qu'il y avait autour du port de commerce. Gabariers affairés sur leurs bateaux mais aussi artisans du village apportant leurs marchandises ou encore paysans proposant leurs services de halage avec leurs chevaux.

 

L'écluse de Saint-Cirq possède un dénivelé assez faible, de l'ordre 1,10m. L'éclusier a pourtant un rôle stratégique. Outre le passage des bateaux, il devait noter sur son grand cahier les gabares qui passaient avec leur cargaison, leur dimension, leur nom et propriétaire etc. pour faire payer les taxes. Aussi, c'est en véritable chef de gare qu'il organise le trafic aux abords de l'écluse car c'était un point de passage encombré du Lot à cause du port de commerce juste à côté. Enfin, ses hommes de main s'occupaient du nettoyage des berges alentours pour assurer la navigation en sécurité sur les chemins de halage.

 

 Gabarot en sortie d ecluse Les Croisieres de Saint Cirq Lapopie

Quelques photos

 

L'ancien port de Saint-Cirq

SERVICE DE RÉSERVATION GRATUIT
RÉSERVEZ VOS PLACES
EN APPELANT UN DE MES ASSISTANTS AU
05 65 31 72 25